PREDEFINIS
ANNONCES
11/04 ▬ Le contexte ainsi que le design du forum sont en cours de modifications. Nous faisons de notre mieux pour le rendre plus captivant et plus amusant ! N'hésitez pas même si vous êtes invités à nous donner des conseils dans la partie "invité". Merci !

28/01 ▬ Le forum est maintenant interdit aux moins de 18 ans. Un nouveau thème "mature" va être installé jeudi.
01/01 ▬ Vous pouvez proposer un lien aux invités / Les invités peuvent désormer avoir un lien avant leur inscription.
27/12 ▬ Vitaliy cherche des partenaires RPs
23/12 ▬ Les partenariats sont en cours d'ouverture
26/11 ▬ Nouveau thème mis en place ♥
NOS POTOS
Les design de ce forum à été fait par nectarinne avec l'aide de never-utopia et cccrush, merci de respecter son travail et de ne rien copier !
Chapitre I
HIVER • 2°C
Contexte
La fainéantise, c'est un défaut qui dort en chaque humain. Depuis que les robots ont été inventés et vendus à prix raisonnables, les humains se servent d'eux pour ramener de l'argent au foyer à leur place. Malheureusement, il ne s'agit plus seulement de cela : les sorties, les achats, les rencontres tout, a été touché par cette vague d'usage robotique. De ce fait la crise est présente au Japon, elle est à la fois économique mais aussi amoureuse. Les couples deviennent rares, tout comme les enfants. Pour cette raison, le gouvernement devait agir et il a fait appel à nous. Nous sommes le laboratoire Relife, secret aux yeux du monde, personne ne nous connaît. Nous avons inventé deux pilules pour faire vieillir ou rajeunir la personne et ainsi la réhabilité au monde du travail. Un vieux retournera au lycée et un jeune ira travailler. Leur monde sera inversé, ainsi ils pourront se sociabiliser de nouveau. Qu'est-ce qui poussera ses gens à participer ? L'argent. Ils seront payés autant que leurs humanoïdes leur rapportent et surtout, ils pourront faire des achats aux frais du laboratoire pendant la durée du programme : soit un an !
Partenaires

Staff
Eren
fondateur
ProfilMP
Kyoya
Codeur
ProfilMP
Levi
Administrateur
ProfilMP
Toi ?
Rang
ProfilMP
Toi ?
Rang
ProfilMP
Toi ?
Rang
ProfilMP

 :: Mairie :: Registre de la mairie :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Vitaliy on ice





Invité
Invité
Ven 23 Déc - 15:55
 
„ One day you'll see, we can relive in peace ”
⭐ NOM — Rokossovski

⭐ PRÉNOM — Vitaliy

⭐ SURNOM — Dieu des glaces

⭐ ÂGE — 28 ans

⭐ SEXE - masculin

⭐ ORIENTATION SEXUELLE — Homosexuel

⭐ GROUPE — Travailleur

⭐ SITUATION FINANCIÈRE — normale

⭐ FEAT — Viktor Nikiforov
⭐ ET TOI —

⭐ TON PSEUDO — Eren kaizaki / Fondamour

⭐ TON ÂGE (OBLIGATOIRE) — 20 ans

⭐ EXPÉRIENCE RP — Des années

⭐ COMMENT AS-TU TROUVER LE FORUM ? — Parait-il que je l'ai crée

⭐ DES AVIS DESSUS ? — Je m'aime...wait

⭐ AUTRE CHOSE ? — Je vous aime aussi !
King of the ice
⭐ PHYSIQUE —

« Pour représenter la Russie nous accueillons maintenant Vitaliy Rokossovski. Vitaliy a décidé de nous présenter un programme sur : le jeu des sentiments et quoi de mieux que danser sur la musique Sand de Nathan Lanier. Sa nouvelle tenue épouse parfaitement ses fines courbes, son haut noir transparent laisse apparaître ses fins abdominaux, son leggings traçant son jolie fessier et sans oublier la bande rouge placé à l'endroit du cœur. Vitaliy aurait-il eu le cœur brisé ? La musique commence et Vitaliy s'élance, il commence avec des croisés arrière et un saut de valse, il enchaîne ensuite avec un double salto qu'il réussit avec succès. Une chose est sûre les saltos vont bien à Vitaliy, ils font voler ses cheveux argent pourtant coupés courts. Regardez, regardez ce déhanchement qu'elle femme n'aimerait pas en ce moment apprendre le patinage avec notre Russe favori ? Elles sont aujourd'hui nombreuses à le soutenir. D'ailleurs Vitaliy n'a t'il pas une copine ? Est-elle présente ce soir ? Les yeux d'un bleu très clair de Vitaliy sont-ils capable de séduire la femme la plus magnifique de Russie ? On fait un zoom à l'écran sur le visage de Vitaliy, regardez cette expression sérieuse ! Vitaliy est tellement prit dans sa danse qu'il en oublie sûrement que nous sommes là. La question est : avec les sentiments de qu'elle demoiselle joue-t-il ? Il nous tente un triple salto qu'il réussit encore une fois et il enchaîne avec un double axel. La chanson touche à sa fin, ses gestes qui étaient doux et sensuel se transforment en un rejet complet de la demoiselle, ils deviennent dur et violent. Il nous fait vivre un suspens jusqu'au bout avant de terminer sur un quadruple salto. C'est la chute ! Tant pis pour le sans faute. Les roses tombent sur la patinoire, ainsi que les peluches et... Oh, ne serait-ce pas une petite culotte ? Qui a osé ? Vitaliy fait sa révérence et malgré sa chute observé son magnifique sourire ! Les filles, qui veut le croquer ?
-Sergey, n'es-tu pas en train de tomber amoureux toi ?
-N'importe qui tomberait amoureux d'une t-elle prestation !


«-Regarde ce type !
-Il est canon !
-Oui mais non, mais non pas ça ! Regarde c'est Vitaliy.
-Tu crois ? Oh il est tellement sexy avec ses lunettes de soleil et ce sourire, il est si beau ! Il est  grand non ? Il doit faire un mètre quatre-vingt dix.
-Merde il m'a vu !
-N'empêche ses yeux bleu et ses cheveux argent sont magnifiques.
-Il s'enfuit !!
-Regarde il y a un type qui le poursuit, tu crois que c'est un inspecteur ?
-Mais non, mais non. Tu ne vois pas son appareil ? Ça m'a tout l'air d'être... Un paparazzi ?!
-VITALIY !!!! »


⭐ CARACTÈRE —

Chère mère,

Je suis désolé, mais j'ai pris ma décision. Comme on a parlé précédemment je pars. Tu le savais de toute façon, je ne suis pas un garçon obéissant, je n'en fais qu'à ma tête et je sais ce que je veux. Quand j'ai une idée en tête je ne la lâche pas. Du coup je ne t'ai pas dis au revoir, mais de toute façon je rentrerai quand je serai premier aux jeux olympiques et pour ça il faut que je m'entraîne. Comme tu le sais, je déteste perdre. Je ferais tout pour être premier et ça, sans triche ! Maman je deviendrai le meilleur et tu seras fière de moi. Comme je ne suis pas radin je compte vous envoyer dès que je peux de l'argent. Comme on dit les bons comptes font les bons amis et je déteste devoir quelque chose à quelqu'un. Ta dette va être assez dure à payer, maman, je te dois la vie. Je ne sais pas pourquoi tu n'aimes pas que je patine, tu as peur est-ce de la faute de Vlad, mon grand-frère qui a perdu la vie dans cette mer gelée ? Tu sais, je déteste qu'on me compare. Je ne suis pas comme Vlad, je tiens à la vie et surtout je ne patine pas sur un lac glacé, mais seulement en salle.

Tu sais, patiner me procure un bien fou ! Je suis dans ma bulle et je ne pense à rien d'autre que l'histoire de la chorégraphie. Aussi, j'aime bien avoir le regard des gens sur moi. Comme tu le sais j'ai l'impression de ne pas savoir faire grand chose, alors j'ai envie qu'on remarque ce que je sais faire. De plus, je fais rêver les gens, je le vois dans leur yeux. À la sélection, le présentateur me faisait des compliments me décrivent plus physiquement que ma prestation. Tu peux pas savoir à quel point ça m'a fait plaisir. En gros il disait que j'étais un beau garçon. Je suis d'accord avec lui, je suis vraiment sexy, merci maman pour ce cadeau !

Aussi maman il faut que je t'avoue une chose importante : j'aime les hommes. Je les aimes sous tous les angles de vue et je pense que je suis un accro... Un accro au... Enfin, bref, tu vois de quoi je parle. Ne t'inquiète pas, j'aime aussi les femmes, mais plus pour de relations pas très sérieuses. Tu dois avoir honte de moi, mais tant pis, c'est ce que je suis.

Occupe-toi bien de mon petit-frère adoré. Je vous aime plus que tout et sachez que malgré la distance je vous protégerai !

PS : je pense m'acheter un chat, j'adore les chats ils sont super mignons !

Je te fais pleins de bisous à toi et la famille.
Ton Vitaliy.
Faite du sexe, pas la guerre.
Histoire
5 ans :
Des cris dans l’hôpital se font entendre. Mon petit-frère est né. Un nouveau pisseur vient envahir la maison tous aux abris ! Bon, je l'avoue : il est beau quand même. Elle a mes yeux ! Enfin ceux de papa.

6 ans :
-VITALIY, VLAD EST A LA TV !
Moi, je suis Vitaliy et Vlad c'est mon grand-frère. Âgé de onze ans de plus que moi il est déjà une star du patin dans la catégorie mineur. Celle qui vient de crier c'est ma mère : Anastasia Rokossovski. Elle est blonde aux yeux marrons, sa voix est aussi douce à entendre que le son d'un court d'eau. Elle est aussi gracieuse qu'un cygne. Celui qui est adossé sur le canapé c'est mon père : Viktor Rokossovski. Lui il est brun aux yeux bleus. Il a pas l'air comme ça, mais c'est une personne très intelligente et aimante. Bref, nous sommes une famille russe unis. Ce jour où nous regardons la télé, Vlad a gagné les Jeux olympiques. Médaille d'or de sa catégorie. Il est fière et nous aussi on est fière, le problème c'est que dans trois ans cette fierté deviendra une tristesse.

9 ans :
Je me suis inscris à la patinoire le lendemain de la victoire de mon grand-frère. Depuis j'ai pu participer à des petites compétitions amicales sans en gagner une seule. Aujourd'hui je m’entraîne d'arrache-pied pour participer à une nouvelle compétition. Il n'y a rien à gagner, juste... Mon frère viendra me voir le jour voulu. J'ai choisi une chanson joyeuse pour la chorégraphie, pleine de bonne onde et d'énergie. Le nom que je lui ai donné ? « Dance with me ». Un titre simple pour inviter tous le publique à s'amuser avec moi. Dans un mois, je revois mon frère.

Un mois plus tard :
La compétition est fini. J'ai fini dernier. Mon frère n'est pas venu me voir ni au début ni au milieu de ma chorégraphie. Finalement j'ai été déstabilisé tout le long de ma danse et j'ai fini par me louper. Chute et rechute voilà ce que j'ai fais. Je suis nul. En rentrant à la maison l'information a été divulgué sur un building : la mort du célèbre patineur. Des patineurs célèbres il y en a pleins, mais ils ont tout de même osé mettre la vidéo amatrice de la mort de celui-ci. Impossible que je me trompe, ce qu'on voit c'est un homme qui fait un salto sur glace et à l’atterrissage la glace qui se brise sur cette personne. Ce type, ce pauvre gars, c'est mon frère. La Russie entière a vu mon frère mourir et l'abrutis qui filmait en cachette n'a même pas agit. Cette image ne me quitte pas, elle ne me quittera plus jamais. Je crois, que je vais faire un malaise. Non, il faut que je tienne le coup, maman a besoin de moi, elle a besoin de mon aide ! Je suis rentré les larmes aux yeux.

11 ans :
ça fait deux ans que j'ai été forcé à arrêter le patin. Moi qui me réfugié là-dedans pour me soulager, ma mère ne voulait plus entendre parler de ça. L'année se fini et l'audience avec. Le magistrat donne un dernier coup de marteau et le jugement est rendu. Ma famille a gagné. On a porté plainte contre la chaîne qui a diffusé la mort de mon frère devant toute la Russie. Une belle somme d'argent nous est déversée. Je sais ce que je vais en faire.
Quelques jours après :
Je me suis acheté des patins et tous les jours je vais sur la glace pour m'entraîner. Malheureusement les cours sont trop cher pour que je puisse me les payer.

12 ans :
Mon père a remarqué ce que je faisais en cachette. Il a décidé de me payer les cours, mais chuuuut c'est un secret ! D'après lui, Vlad continuera à vivre à travers moi et je le ferai vivre à travers mes danses.

18 ans :
Jusqu'ici j'ai réussi à cacher le secret, aujourd'hui je participe à la compétition pour passer dans la catégorie "majeur". Je suis les traces de mon frère. D'ailleurs pour revenir sur glace j'ai choisi d’interpréter le morceau et ma chorégraphie « dance with me ». Mon frère pourra me voir du ciel... J'ai réussi à passer avec succès et ma danse a envoûté le public.

22 ans : Avec mon frère on c'est beaucoup rapproché, même beaucoup trop rapproché ! On est plus de simple frère, c'est une relation très protectrice qu'on a. Il m'arrive de l'embrasser, mais on ne va pas plus loin... Pour l'instant.

23 ans :
-Non Vitaliy ! Je t'interdis de retourner sur glace !
-De toute façon, ce n'est pas comme si je te laissais le choix maman.
J'ai pris mes valises et je suis partie au Japon.

Exemple de RP
Je clignais des yeux alors que je ne comprenais pas un traître mot de ce qu'il venait de dire,, ça n'était ni anglais, ni russe... J'inclinais la tête alors que l'homme me parlait d’enlever. Un long soupir suivi d'une fine fumée sortait de mes lèvres. Je secouais la tête et mon regard se porter sur le chaton.

« Chat avoir mal patte, il a une chose dedans. Je ne pouvoirs l'enlever tout seul, parce que lui me griffer. »

La barrière de la langue était vraiment chiante. Il fallait vraiment que je prenne des cours d'anglais. Peut-être que le type en face de moi pourrait m'aider ? Je veux dire, il a sûrement des connaissances ? Oh et puis, je me débrouille avec mes soucies hein. Quoi que peut-être... Puisque je vais payer mon professeur, peut-être que finalement il connait quelqu'un qui peut m'aider. Bon, occupons-nous d'abord du chat.

« Je...pas être assez bête pour demander aide de l'enlèvement du chat. » Lui avais-je dis tout en roulant des yeux, car même si mon langage peut faire penser le contraire, j'ai une intelligence...dans la normale de mon âge.

J'haussais un sourcil et avec ou sans sa réponse, j'ai déposé le chat dans ses bras. Celui qui prend le risque c'est bien moi. Je me baissais et tenais la patte du chat d'une main avant d'aller chercher, enfoncé dans son petit coussinet, l'épine qui rendait le chat agressif. Celui-ci se débattait dès lors où je lui ai attrapé sa patte, quand j'ai finalement attrapé l'épine il a sortit ses griffes et c'est fait plaisir sur mon bras.

« Je l'ai ! »

J'ai jeté l'épine par terre et j'ai caressé le chat pour le calmer avant de le laisser partir. Un sourire vainceur sur mes lèvres, je lève la tête et soupire d'aise. Je me suis laissé tomber en arrière, et j'ai grimacé au contact du sable sur mes blessures.

« Donc... Tu es étrangers aussi ? Tu m'avoir parlé autre langue que Russe et Anglais. »

Je le regarde et incline la tête tout en l'interogeant du regard avant de me lever et d'aller me rincer le bras dans la mer. Un frisson me parcourt tous le corps et j'avale ma salive alors qe le sel me pique le bras. Rien qu'une minute je ferme les yeux et me concentre sur un autre point que la douleur qu'il me procure. Je les ouvre de nouveau, je souffle et me relève pour me tourner vers lui.

« Je suis Vitaliy, je suis nouveau ici donc, moi ne pas connaître beaucoup de gens. En revanche, si toi connaître bon professeur d'anglais, je serai ravie. »

Je rigole bêtement en me grattant l'arrière de la tête. Je crois qu'en une semaine c'est la seule personne avec qui j'ai autant parlé, puisqu'ils ne m'ont toujours pas trouvé de parrain. Ça fait du bien, de retrouver une certaine sociabilité, même éphémère.
(c) Jibunnie pour Never Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Vitaliy on ice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Relife Rpg :: Mairie :: Registre de la mairie :: Présentations validées-
Sauter vers: